Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

L'agenda du Haut-Rhin avec Foxoo
foxoo    twicards   guide_twitter   tendances   revue_de_presse   top_vidéos    rdv_médias
FranceHaut-Rhin  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  Mode d'emploi

Votre proposition de


Copiez-collez ci-dessous le code du lecteur exportable d'un site de partage vidéo comme Youtube, Dailymotion,etc ...

Vous pouvez ajouter un texte d'explication avant ou après le code du lecteur vidéo, ou un lien vers votre site web.

Code antispam : 7458 > Recopier le code à 4 chiffres >>>



 

Du 3 avril au 31 décembre 2017 à Rixheim.

Le décor mural connaît aujourd’hui de profonds changements qui pourraient bien révolutionner nos modes de vie. La tendance est à une personnalisation toujours plus poussée : demain, le cadre de vie devra s’adapter aux besoins et aux goûts de ses occupants.

Créé à la main en série limitée, ou produit industriellement en profitant des innovations de la robotique, le papier peint ne se contente plus de reproduire une image plane mais s’enrichit toujours davantage de reliefs et de textures. Des designers stars conçoivent pour de grandes entreprises des motifs faits de rubans brodés, de micro-perles de résine ou de fragments d’ardoise. D’autres papiers sont agrémentés de reliefs en bois, de fibres de basalte, de cristaux Swarovski…. Des artisans d’art mêlent l’impression numérique et la sérigraphie, expérimentent la haute couture en papier, ou testent des oxydations métalliques.

Mais le papier peint n’a pas seulement vocation à être beau, il peut aussi intégrer des innovations techniques pour améliorer la vie quotidienne. Acoustique, pare-vapeur, imperméable, magnétique, anti-wifi, il peut même être parasismique, permettant aux murs de ne pas tomber lors d’un séisme ! Le qualificatif de papier peint auquel les entreprises restent attachées renvoie à un type de production en rouleau ou à un mode de pose par collage, mais ces produits contiennent, sur une base de papier ou non, de nombreux autres éléments comme la fibre de verre tissée ou la fibre optique. Des recherches scientifiques sont menées à l’intérieur des départements spécialisés dans les entreprises, et dans des instituts de recherche sur le papier ou sur les matériaux innovants.

Technologiques, ces nouveaux produits n’oublient pas cependant l’esthétique. L’impression numérique qui est maintenant possible sur la plupart des supports leur donne une valeur ajoutée, joignant le beau à l’utile. Les papiers peints phosphorescents ou lumineux créent des ambiances particulières. Des motifs de QR codes imprimés donnent accès à des haïkus japonais ou à l’intégrale de l’oeuvre de Shakespeare. On peut tapisser jusqu’aux extérieurs des bâtiments avec des papiers peints outdoor qui participeront demain au décor de la ville.

Les produits montrés dans cette exposition sont pour certains déjà commercialisés, pour d’autres encore à l’étude, mais ils ne relèvent pas de la science-fiction : ils sont déjà ou seront sur le marché dans les prochaines années. Et demain, comment imaginons-nous l’avenir ? Est-ce le grand retour du fait main, du customisé, du recyclé ? Ou bien, intégrés dans un système domotique, nos murs seront-ils connectés, intelligents, interactifs ? Changeant de couleur sur simple commande tactile, évoluant au gré de nos humeurs, faisant appel à tous nos sens ? Il n’est pas interdit de rêver…

Commissariat: Isabelle Dubois-Brinkmann, conservateur en chef du patrimoine

Musée du Papier peint, Rixheim, France

La Commanderie - 28, rue Zuber 68171 Rixheim