Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Les Reines, de Normand Chaurette / Mise en scène : Élisabeth Chailloux / Avec : Bénédicte Choisnet, 2018 à Colmar - Haut-Rhin / Foxoo
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
FranceHaut-Rhin  Annoncez vos évènements 
Vos évènements relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 15/12/17 | Vues : 33


Les Reines, de Normand Chaurette / Mise en scène : Élisabeth Chailloux / Avec : Bénédicte Choisnet, 2018 à Colmar / Haut-Rhin

Du 7 au 9 février 2018 à Colmar.

Londres, 20 janvier 1483 . Un climat d’épouvante règne sur le palais : Gloucester s’apprête à assassiner les enfants d’Elisabeth pendant que le roi Edouard agonise. Dans la tour, six femmes s’agitent et s’affolent, qui toutes convoitent le trône d’Angleterre. Immortalisées par Shakespeare dans « Richard III », ces reines, triviales et somptueuses, se réincarnent pour perpétuer toute la déraison et la cruauté de leurs existences tragiques.

Six femmes au plateau. La reine Elisabeth, les soeurs Anne et Isabelle Warwick, la reine Marguerite, Anne Dexter et la vieille duchesse d’York. Et la grande mécanique de l’Histoire en marche. Toutes se battent pour la couronne. Sauf Anne Dexter, soeur des rois, femme inexistante, muette, les mains coupées, qui est tel un immense chant d’amour à elle seule, et donne sens à cette fable qui ne serait autrement que le récit d’une empoignade. Dans un monde de brume, ces femmes fantômes revivent comme un rituel ce jeudi 20 janvier. Que faire quand l’histoire est déjà écrite ? Comment lui échapper, comment s’évader du texte de Shakespeare ? Contre cette histoire écrite par les hommes, les reines se battent jusqu’au bout. Une arme : la langue. Et le texte devient incandescence. Dans une scénographie bifrontale, elles courent du palais à l’entrepôt, de la cave au grenier. Le décor est ici avant tout sonore, rendant perceptible le climat d’épouvante qui règne sur le palais. L’oeuvre de Normand Chaurette est l’une des plus fortes et des plus singulières de la dramaturgie québécoise. Le théâtre prend ici toute sa dimension cathartique.
Enregistrement : EMAIL , 0389243178

Comédie De l'Est

6 route d'Ingersheim 68000 Colmar




Commenter

Commentez Les Reines, de Normand Chaurette / Mise en scène : Élisabeth Chailloux / Avec : Bénédicte Choisnet,.

Encouragez ou donnez votre avis avec votre compte Twitter.
Pour poster un tweet, cliquez sur l'oiseau ici à gauche. Gardez le lien vers la page foxoo.
Pour commenter ou répondre à un tweet, cliquez sur la bulle en bas à gauche du tweet.

Les Reines, de Normand Chaurette / Mise en scène : Élisabeth Chailloux / Avec : Bénédicte Choisnet, 2018 à Colmar  - 6 route d'Ingersheim 68000 Colmar