Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Visites commentées du triptyque de Buhl daté de la fin du XVe siècle et attribué à l'école de Martin Schongauer 2018 - Haut-Rhin / Foxoo
Vous êtes 88600 à suivre Locales.news via Twitter. Merci ! GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
FranceHaut-Rhin

Visites commentées du triptyque de Buhl daté de la fin du XVe siècle et attribué à l'école de Martin Schongauer 2018 / Haut-Rhin

Evènement passé.

Le dimanche 16 septembre 2018 à Buhl.

Le Retable triptyque en bois peint est la pièce maîtresse du mobilier de l'Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste du Buhl. Cette oeuvre date de la fin du XVe siècle ou du tout début du XVIe siècle. On l'attribue à l'école de Martin Schongauer (le Beau Martin ). Il est de facture typiquement rhénane.

On y retrouve toutes les techniques de la Renaissance :

• ébauche de perspectives

• ors gravés et couleurs vives (Van Eyck)

• drapés profonds et brocards appliqués (technique flamande).

Ses dimensions sont impressionnantes : 1,97 m de hauteur et 3,50m de longueur pour le panneau central. En situation complète, le retable, avec les deux panneaux latéraux ouverts, atteint 7 m de longueur.

Il représente, sur la face avant, la Passion du Christ, et au verso le cycle marial.

La provenance du triptyque est incertaine, néanmoins, il semble avoir été exécuté pour un couvent de Dominicaines. Les deux figures de Sainte Catherine et de Sainte Ursule font penser au couvent des Catherinettes de Colmar, dont l'autel était consacré à sainte Catherine d'Alexandrie et aux 11 000 vierges de Cologne.,es:El Retable tríptico de madera pintado es la pieza maestra del mobiliario de la Iglesia parroquial Saint-Jean-Baptiste de Buhl. Esta obra data de finales del siglo XV o de todos principios del siglo XVI. La atribuimos a la escuela de Martin Schongauer (el Bello Martin ). El es de factura típicamente rhénane.
Reencontramos allí todas las técnicas del Renacimiento:
• bosquejo de perspectivas
• oro grabado y colores vivos (Furgón Eyck)
• vestidos profundos y corzos aplicados (técnica flamenca).
Sus dimensiones son impresionantes: 1,97 m de altura y 3,50m de longitud para el tablero central. En situación completa, el retable, con ambos tableros laterales abiertos, alcanza 7 m de longitud.
El representa, sobre la cara antes, la Pasión por Cristo, y al reverso el ciclo marial.
La procedencia del tríptico es incierta, sin embargo, parece haber sido ejecutado para un convento de Dominicanas. Ambas figuras de santa Catherine y de santa Ursule hacen pensar en el convento del Catherinettes de Colmar, cuyo altar fue consagrado a santa Catherine d' Alexandrie y a las 11 000 vírgenes de Colonia.

Eglise Saint-Jean-Baptiste

Place de l'Eglise, 68530 Buhl
Débute à 15H00




Partager :
Facebook



‘Ntoni, librement inspiré de « I Malavoglia » de Giovanni Verga Mise en scène : Cristiano Nocera et. Le vendredi 16 novembre 2018 à Colmar. 20H30


MADAME MONSIEUR, Musique/Concert. Le vendredi 16 novembre 2018 à COLMAR.


TOMMY EMMANUEL, Musique/Concert. Le vendredi 16 novembre 2018 à SAUSHEIM.


Lenz, de Georg Büchner / Mise en scène et jeu : Simon Delétang. Le mardi 20 novembre 2018 à Colmar. 19H00


Purge, d’après « La Mort de Danton » de Georg Büchner Adaptation et mise en scène : Mathias Moritz /. Du 21 au 22 novembre 2018 à Colmar.


CHRISTOPHE WILLEM, Musique/Concert. Le dimanche 25 novembre 2018 à SAUSHEIM.


Dormir cent ans, texte et mise en scène : Pauline Bureau / Avec : Yann Burlot, Alban Guyon, Murielle. Le mercredi 28 novembre 2018 à Colmar. 19H00


Prêts pou un Very Goût de Tripes ?. Du 1er au 30 novembre 2018 à Colmar.


Messe de Minuit de Noël, la Forlane. Le dimanche 2 décembre 2018 à Guebwiller. 16H00


Victoire Magloire dit Waro, de Sully Andoche et Barbara Robert / Mise en scène et jeu : Didier Ibao,. Du 6 au 7 décembre 2018 à Colmar.